Hôtel Particulier Avignon Intra-Muros

En plein coeur d’Avignon, cet Hôtel Particulier, situé 5 rue de Grivolas bénéficie d’un parc arboré de platanes séculaires entièrement clos de murs. 
Situé en face de l’école d’Art, ancienne Livrée, cet Hôtel Particulier était surnommé la petite livrée, et était relié à l’école par une arche, à l’époque papale.
Entièrement remanié au cours des siècles, nous nous trouvons avec un ensemble de 1150 m2 qui a abrité pendant une centaine d’années la même famille.
Notre négociation permet de voir aboutir un projet par la transformation de cet Hôtel Particulier en plusieurs appartements qui animeront le quartier et redonneront vie au bâtiment.
Nous remercions la Société Financière Magellan qui nous a accordé sa confiance.

MALRAUX – Avignon Hôtel de reillannette

Malraux - Avignon - REILLANETTE - FACADE 2

Dans les quartiers Nord de l’intra-muros, dit “quartier des hôtels particuliers”, un très bel ensemble retrouve vie. Deux hôtels particuliers Hôtel de Fonseca époque 14°, et Hôtel de Reillannette  18 °, qui avaient eu auparavant une fonction sociale  municipale,  font depuis deux ans  l’objet d’importants travaux, par l’initiative de La CIR, et l’ensemble est transformé en appartements.

Poursuivre la lecture

MALRAUX – Avignon – Hôtel de Fonseca Hôtel particulier

Malraux - Avignon - FONSECA - FACADE

Dans la lignée des très belles réhabilitations, l’hôtel de Fonseca, mitoyen de l’hôtel de Reillannette, avec cette très belle facture architecturale, embellit l’ensemble de cet îlot. L’intérieur permet de retrouver les traces des belles fenêtres à meneaux, le très joli puits qui agrémente sa cour protégée par ses façades majestueuses. Les étages offrent des appartements de qualité, harmonie de tommettes, trumeaux…

Poursuivre la lecture

ISMH — Hôtel Colomb de Daunant

ISMH - Nîmes - Hôtel Colomb de Daunant

En plein centre de NÎMES
L’Hôtel Colomb de Daunant
Œuvre du XIX° siècle
Inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH)
L’HISTORIQUE DE LA MAISON

Au début du XIXème siècle, la famille Foulc, originaire d’Avignon, avait fait fortune à Nîmes dans le très prospère commerce de la garance, commerce qu’en homme avisé et visionnaire, Eugène Foulc sut vendre juste avant l’apparition des produits chimiques qui allaient ruiner tous les autres négociants de teintures traditionnelles.

Il investit dans l’immobilier, achète plusieurs parcelles agricoles dans le quartier de la gare et crée ce que l’on n’appelle pas encore un espace vert : le jardin de Mandragore.

En 1850, il fait bâtir sur ses terres un hôtel, que ses héritiers revendront au début du siècle, à la famille Colomb de Daunant.

Poursuivre la lecture