MH en Avignon

Spécial particuliers : Appartements disponibles à la réservation : contacter prestig-immo.

 

L'Hôtel de Blanchetti est formé de deux corps de logis ; toutes les chaînes d'encoignure sont à bossages.

Le premier corps, où est l'entrée, fait pan coupé sur l'ancienne placette de la Bulle, entre la rue de la Croix et la rue Saluces. Le chambranle de l'entrée est sur­monté du masque et des attributs d'Hercule : massues, peau de lion. La porte en bois sculpté, appartient au style Louis XV.

Il y a dans une encoignure une niche avec une Vierge à l'enfant et écrasant du talon le serpent symbolique. Cette statuette est certainement l'une des plus jolie et des plus intéressantes d'Avignon. D'après Achard, elle serait de Pierre­-Joseph Brever, sculpteur avignonnais (1764).

Une cour relie le premier corps de logis au second ; elle est séparée de la rue par une simple muraille, et une étroite construction va d'un corps à l'autre et les met en communication.

L'intérieur est composé, comme dans la majeure partie des anciennes maisons de la ville, de pièces très vastes et très élevées. Les plafonds de plâtre ont remplacé à peu près tous les plafonds à la française. Celui du salon du premier étage, à cadre cintré est remarquable par son décor doré sur fond blanc.

La cour intérieure est pavée d'une calade colorée (avec armoiries des Blanchetti et la date de 1760) oeuvre du paveur avignonnais Barrelet.

C'est en en effet en 1730 que François de Blanchetti devint le propriétaire de la maison.

 

Nous remercions pour leur confiance :

• les vendeurs : ASL Blanchetti, par sa présidence Me Obadia et tous les copropriétaires,
• réalisateur des travaux : la C.I.R,
• l'Architecte du Patrimoine et réalisateur : Mr Michel Escande